3 techniques pour couper ton tissu, et pas que…

Parce ce quand tu débutes tu te poses peut-être ce genre de questions. Ou que tu ne débutes plus du tout mais tu voudrais tester de nouvelles méthodes. Aujourd’hui on aborde la coupe de tissu avec 3 techniques différentes.

3 techniques pour couper ton tissu

Technique 1 : couper ton tissu avec des bons vieux ciseaux

Celle qu’on t’apprend en premier, que ça soit à l’école ou par toi même. C’est la coupe comme le faisait notre grand mère. Sans technologie. Celle qu’on peut appliquer avec presque rien, hormis son patron, sa paire de ciseaux fétiche, ses épingles ou poids, ses mains et quelques connaissances en tissu . Pas de panique. Pas besoin d’en maîtriser une encyclopédie. Comprendre différents termes tels que lisière, laize, biais, chaine (DL), trame sera suffisant pour placer ton patron dans le bon sens et au bon endroit. Te voila donc partie avec ton étoffe (toujours lavée et repassée même pour les impatientes!). Tu places ton patron. Et la 3 options. Placer des poids et couper autour. Faire la même chose et tracer à l’aide d’une craie ou d’un bout de savon (technique très utile pour rajouter des valeurs de couture). Ou épingler ton patron (parallèlement au bord pour ne pas gêner la lame de ton ciseau!).

Pour en savoir un peu plus sur les différents ciseaux qui existent je t’invite à lire cet article Rascol. Pour les erreurs à ne pas commettre avec ton tissu c’est chez Petit Citron que ça se passe.

Si tu es à fond, tu peux même investir dans les ciseaux électriques. C’est une autre technique pour couper ton tissu, attention ça demande de la pratique pour un résultat de qualité. J’ai pu en utiliser quand je travaillais en lycée pro. Mais attention des bons ciseaux c’est aussi un gros budget, il faut en avoir l’utilité. Dans ce cas là on proscrit les épingles qui pourraient passer dans la lame et te faire faire un faux mouvement (attention les doigts). Il faudra pincer ton matelas de tissu sur ton support de coupe pour ne pas qu’il bouge.

Technique 2 : utiliser une machine de découpe

Tu l’as remarqué la tendance est largement à la Cricut sur Instagram. Nul doute que les machines de découpes font leur entrée dans la place. A la base destinées aux loisirs créatifs, on les a d’abord utilisées pour découper du flex pour personnaliser nos créations textiles. Aujourd’hui en plus de cette fonction, de nouvelles créatrices de patron adaptent ceux-ci pour vous fournir des fichiers prêt-à-l’emploi. Bien évidement on oublie le pantalon (sauf si c’est celui de Barbie). Mais pour les accessoires et les vêtements de baby plus besoin de papier, de la précision au rendez-vous, pour des pièces aux dimensions maxi de 30*60cm.

Pour ma part j’ai commencé à utiliser une machine de découpe il y a 7 ans, et j’ai commencé chez Brother avec la Scan-n-Cut. Aujourd’hui j’y suis toujours avec ma SDX 1000. Le plus de cette machine par rapport aux autres c’est qu’à l’aide de son écran et de son scanner intégré, tu peux scanner ton support pour optimiser ta consommation de textile. Tu peux aussi scanner directement ton dessin et le traiter en direct sur la machine en vue de la découpe. Elle est donc autonome et ne nécessite pas obligatoirement d’ordinateur, même si c’est un gain de temps d’en utiliser un.

Dans l’industrie on utilise des machines de découpe immenses. Elles sont situées au bout de très très très longues tables pour permettre aux coupeurs de matelasser des grandes quantités de tissus. Une fois le tissu étalé, il se retrouve aspiré par la machine qui le découpe au fur et à mesure.

Technique 3 : projeter son patron sur son tissu

En 2018, Mondial Tissu parle de sa machine de projection de patron dont tu retrouves la vidéo ici. Du coup pour rédiger cette article j’ai été sur le site Couture Connectée, qui a été renommé couture cuisine et qui ne parle que d’Hélène Darroze. J’ai donc passé ma route car ça ne va pas m’aider à t’en dire plus sur ce sujet. Je suis du métier, j’ai vu cette idée en 2018, je me souviens avoir trouvé cela génial. Envisageant toutes les possibilités, on a du me mettre du chocolat devant les yeux car je suis très vite passée à autre chose, jusqu’à en oublier ce concept. Au détour de recherche sur Facebook dans le cadre de ma création d’entreprise, je suis tombée sur un groupe de couturières qui se sont lancées dans la projection de patron. Révélation! Nous les professionnels avec le nez ancré dans nos habitudes, on ne s’est même pas penché sur cette question. Alors que pour la découpe d’une pièce unique on divise le temps par 10!!

N’ayant plus accès aux équipements de mon ancien poste et ayant déjà une pièce surchargée de patrons de couture, je m’y suis mise. Évidemment cela a un coup, celui du vidéoprojecteur. Mais j’en avais déjà un! Un NeoPix de Philips. Je n’ai eu qu’à le fixer sur mon plafond.

S’en est suivi une étape de calibrage pour régler le zoom, mais aussi l’angle pour m’assurer que l’image projetée n’était pas déformée. J’ai ensuite connecté mon PC et ouvert un patron PDF sur lequel il y avait un carré de 10*10cm. J’ai joué avec le zoom d’affichage du logiciel jusqu’à que le carré mesure la bonne dimension sur ma table.

En terme de projecteur tu peux différencier le « normal », et celui à « courte focale ». Ce dernier permet de ne pas avoir beaucoup de recul. C’est celui que tu choisiras si tu ne veux pas l’accrocher au plafond, mais plutôt à ta table de coupe comme dans la vidéo.

En bref

Tu as l’embarras du choix pour couper ton tissu. La méthode à choisir dépend de ton équipement, mais aussi de la taille de ton projet et de tes compétences. Il y a de très bon tuto sur internet pour apprendre à se servir des machines de découpe. De même le groupe « Projection de patron » sur Facebook est très bien renseigné. Je t’invite à aller y jeter un coup d’œil.

3 techniques pour couper ton tissu

🤞 Envie de connaître les coulisses de mon entreprise et les actus du Gang de Sew'preneuses ?

Reçois la Lettre des Sew'Preneuses tous les premiers dimanches du mois, et la Missive du Gang tous les dimanches en milieu de mois.

Je ne spamme pas ! La désinscription pourra se faire en un clic !

Laisser un commentaire