La suite Adobe : logiciels pour patrons de couture.

Quand j’ai quitté l’éducation nationale j’ai perdu mes accès aux logiciels de patronage professionnel. J’ai dû m’adapter, et j’ai adopté depuis quelques mois la suite Adobe. Dans cet article je te relate toute l’utilisation que j’en fais aujourd’hui et pourquoi je pense que la suite Adobe est adaptée aux créatrices de patrons.

UPDATE du 20/02/24 : je mets à jour cet article pour qu’il soit raccord avec l’expérience acquise ces deux dernières années.

Photoshope PSD pour retoucher tes photos

Le logiciel indispensable pour gommer la prise électrique trop moche sur la photo (que tu n’avais pas vu). Tu peux aussi utiliser Lightroom pour la lumière bien que Photoshop puisse régler ces paramètres dans l’onglet « Image » et « Réglage ».

Illustrator AI pour créer dessin et patron de couture

Petit disclaimer : j’utilise Valentina pour réaliser mes patrons. Je les importe dans Illustrator pour en réaliser la mise en page et des planches multitaille. Valentina est l’outil indispensable en termes de productivité pour la réalisation de patron. Il nécessite toutefois une prise en main. Illustrator n’est pas forcément LE meilleur logiciel pour par exemple réalisé la gradation (perte de temps) mais cela est tout à fait envisageable. Je te fais donc la liste de ce que tu peux faire sur AI.

Créer tes bases de patron :

D’après un tableau de taille ou d’après tes propres mesures. Sur Illustrator tu peux créer des lignes d’une certaine longueur, placer des points (même si ce n’est pas aussi intuitif que Valentina), et tracer des courbes qui passent par des points précis.

A ce sujet, je t’offre une formation, elle s’appelle Bustator et elle te permet de réaliser son buste de base sur Illustrator !

Modifier ton patron.

À coups de copier coller tu vas pouvoir créer des modifications sans jamais perdre tes bases. Tu vas pouvoir aussi grâce à cette méthode créer plusieurs visuels de tes étapes qui pourront te servir précieusement pour la suite (et si tu veux savoir pourquoi tu vas devoir lire tout cet article. Je sais je suis machiavélique).

Grader ton patron.

Valentina permet de grader ton patron, mais tu ne pourras jamais retrouver toutes ces tailles sur la même planche. Tu pourras soit importer ton modèle dans chaque taille depuis Valentina et tout réaligner. Ou alors tracer ta gradation à même ton patron si tu l’as tracé sur Illustrator (attention opération fastidieuse que j’essaye d’apprivoiser de manière rapide).

Industrialiser ton patron :

pour le transformer en patronage : rajouter des valeurs de couture, des informations nécessaires. Je rajouterai même que si ce n’est pas déjà fait, tu dois tout organiser par calque pour permettre à tes clients de n’imprimer qu’une taille par exemple. Tu pourras aussi attribuer un calque pour les valeurs de couture.

Réaliser la mise en page :

Les patrons sont généralement commercialisés en A4 PDF, A0 PDF ou A0 pochette. Et avec Illustrator tu vas pouvoir en un tour de main et assez facilement réaliser toutes ces opérations. Tu pourras même te créer des templates d’impression pour gagner encore en efficacité et rendre cette opération très rapide.

Mais laissons le patronage de côté. Tu pourras aussi réaliser le dessin de ton modèle. Celui que tu mettras peut-être en première de couverture de ton livret explicatif.

Créer ta bibliothèque de dessin de mode :

Tu vas pouvoir te créer une bibliothèque de poche, de col, de manche. Et tu n’auras plus qu’à utiliser ta base et switcher tous les éléments que tu souhaites. Un gain de temps fou et même peut-être une source d’inspiration dans les moments de page blanche.

Créer les dessins de tes tutos de couture

Tu vas pouvoir faire tous les schémas pour tes tutos. Que ça soit les explications de couture où les modifications à apporter aux patrons tout peut y passer (et c’est à ce moment que tu peux te resservir des visuels que tu as faits à l’étape modification de patron) !!!

Faire ta com :

Ton logo, tes cartes de visite, tes flyers, pourquoi pas tes visuels pour les réseaux, le panel est vaste, très vaste ! Personnellement je fais absolument tout sur Illustrator !

InDesign pour mettre en page tes explications

C’est l’outil idéal pour créer tes livrets :

Il va te permettre de créer des « pages types » avec une certaine mise en page. Tu n’auras plus qu’à agrémenter de tes photos, textes et tout ce que tu veux. Il est beaucoup plus pratique qu’Illustrator dans ce cas car il est vraiment destiné à l’édition. Il apporte un soin tout particulier au texte, à la pagination, etc…

Pour apprendre à t’en servir pour faire des tutos autour de tes projets couturesques, il te faut Pimp My Tuto !

Tu l’auras donc compris, avec les logiciels de la suite Adobe tu auras tous les outils nécessaires à la création et à la commercialisation de tes patrons de couture.

Premiere Pro pour monter tes tutos vidéos, tes reels, et autres …

Besoin de faire du montage vidéo ? Première Pro répond parfaitement à tes attentes si tu as la suite Adobe au complet. Pas la peine d’en acheter un autre !


A retenir :

👗 La suite Adobe est riche de logiciel qui t’apportera tout ce dont tu as besoin dans ton entreprise de création de patron, mais aussi de tissus.

📔 Illustrator c’est un logiciel complet où tu pourras tout faire, il suffira juste de trouver la méthode.

👩‍💻 La pratique te permettra de créer tes propres processus et de gagner un temps fou. Tu pourras te consacrer par exemple à ce qui t’attire le plus comme la création.

💻 Et toi quel logiciel utilises-tu ?

🤞 Envie de connaître les coulisses de mon entreprise et les actus du Gang de Sew'preneuses ?

Reçois la Lettre des Sew'Preneuses tous les premiers dimanches du mois, et la Missive du Gang tous les dimanches en milieu de mois.

Je ne spamme pas ! La désinscription pourra se faire en un clic !

Laisser un commentaire