Aujourd’hui je reviens vers toi pour te parler document de référence et expérience professionnelle. Ca à l’air barbant, et ça l’est mais je travaille actuellement dessus. Mon but ce référentiel plus attrayant avec des croquis et des infographies, pour la couturière créative que tu es.

Un référentiel? Kézako.

Je t’en parlais dans l’article : « Mon quotidien de prof de couture ». Je t’y explique tout ce que doit préparer un professeur pour organiser ses enseignements professionnels. Notre document ultime est notre référentiel.

Référentiel : liste d’éléments formant un système de référence.

Nous v’la bien avancés. Nos référentiels se sont donc des recueils indigestes allant jusqu’à 135 pages, dans lequel on regroupe les tâches professionnelles, compétences, savoirs technologiques associés, examen et P.F.M.P. (ou stage pour les intimes).

Pour celles et ceux qui souhaitent passer l’examen du CAP couture, Bac Professionnel ou BTS Métiers de la Mode option Vêtement, tout est ici :

Y’à quoi dedans?

Ce document normalement réalisé par des professionnels de l’industrie textile, j’insiste bien sur le normalement (parce que des fois on se demande qui a pu écrire de tels absurdités), représente notre ligne de conduite. Il y présente tout ce qu’on doit enseigner à nos élèves sur les 2 ou 3 ans de leurs formations en métiers de la mode.

Il divise le cursus en différentes compétences. On pourrait les associer à des métiers bien précis : Mécanicien en confection (les couturières), Chef d’atelier, Coupeur, Patronnier Gradeur, Modéliste (du bureau d’étude), Prototypiste, Ordonnanceur, Ingénieur textile, Contrôleur qualité…

Toutes ces compétences sont regroupées dans différentes épreuves (EP1/2, U11/12/ etc…). Je pourrais t’en parler plus en détails si tu le souhaites (et pour ça tu sais où me trouver).

En tant que prof, ce référentiel je l’ai appliqué, pas le choix, c’est le cœur du métier. Mais je n’étais vraiment pas d’accord avec l’intégralité de ce document. On nous demandait de traiter des multitudes de compétences sur un calendrier très serré et pas du tout adapté à la réalité du terrain.

Et si on s’en servait pour animer des ateliers de couture?

Quand j’animais des ateliers de couture je me posais souvent la question : qu’est-ce que je pourrais proposer à mes élèves qui les fasses à la fois kiffer mais aussi monter en compétences? Avoir une classe qui à terme pourrait réaliser des travaux de modélisme, faire leur propre vêtement, choisir leur textile, etc… Le but était donc de créer une progression. Je voulais aller d’un point A (ultra débutante) à un point B (sewing killeuse) et ne pas tourner en rond. Mes élèves devaient être satisfaits du chemin parcouru pendant l’année. C’était aussi important de leur donner de la qualité pour les fidéliser.

Lors des ateliers on ne peut pas imaginer que l’on va faire un stage poche. Un stage où on ne réalisera que des pièces d’études (poche plaquée, paysanne, passepoilée, etc…). Vous trouveriez ça barbant non, un peu comme un retour à l’école. Sauf que si vous vous inscrivez à la couture c’est pour vous amuser non?

Mais comment l’adapter ce référentiel?

Je disséminais donc ça et là de nouvelles variations techniques à adapter aux différents produits prêt-à-porter et accessoires réalisés. Lorsque j’animais des ateliers je n’avais pas de document de référence et je prenais ce qui venait, sans forcement réfléchir à un ordre. Si j’avais eu un document avec les principales pièces les plus techniques classées par ordre de difficulté, je n’aurais eu qu’à piocher dedans. J’ai donc décidé de créer « le référentiel de la couturière créative » et de le partager pour t’aider à t’organiser plus facilement dans tes ateliers.

Tu y retrouveras plusieurs pièces techniques de référence (ex : poches, cols, fentes, …) classées en 3 niveaux. De débutante à grande experte. Ce document est bien évidement non exhaustif. Il reprend là, toutes les généralités. Le classement a été réalisé à partir de mon expérience professionnelle et pourrait tout à fait être discuté. Tu pourras retravailler ce document.

Comment s’en servir?

Si tu débute dans la couture il te permettra de te situer. De savoir si oui ou non, la réalisation que tu souhaites faire te sera abordable. Tu pourras te trouver aussi entre deux niveaux. Tu auras les ressources nécessaires pour repérer les techniques qui te manquent et celles sur lesquelles tu voudrais progresser.

Si tu es une experte styliste/modéliste/couturière et que tu souhaites ou que tu transmet déjà ton savoir alors se guide te servira pour structurer tes cours et faire progresser tes élèves.

Tu pourras t’inspirer pour tes patrons, coudre tes prototypes, réaliser tes vêtements sur mesure, créer tes accessoires de mode allant ici.

Je te laisse donc découvrir ce référentiel de la couturière créative et je compte sur toi pour me faire un retour!

Référentiel de la couturière

Cet article a 2 commentaires

  1. Laety

    Coucou Orane! je ne reçois pas le référentiel lorsque je remplis le formulaire…

    1. Orane

      Mince, pas de panique je vois ça par mail 😉

Laisser un commentaire