Je t’en parlais il y a peu. Il y a différents statuts à l’EN. Pour passer de contractuel à titulaire, et devenir un professeur de couture cdisé, tu dois donc passer le concours : Certificat d’Aptitude au Professorat en Lycée Professionnel. C’est de ça qu’on parle aujourd’hui.

Devenir professeur de couture le concours

Les options du CAPLP :

Le CAPLP est un concours de niveau BAC +5. Il existe une multitude d’options qui reflètent toutes les disciplines étudiées en Lycée Pro. On retrouve donc les professeurs de français, maths, et autres matières générales, mais aussi les couturiers, ébénistes, mécaniciens…

Dans les domaines qui nous intéressent, on retrouve la filière Génie Industriel des Matériaux Souples (GIMS) ou Génie Industriel Textile et Cuir (GITC). Mais se rapprochant de nos domaines de compétences on peut aussi distinguer les options suivantes :

  • « maroquinerie »,
  • « entretien des articles textiles » (pressing),
  • « broderie »,
  • « costume de théâtre »,
  • « fourrure »,
  • « mode et chapellerie »,
  • « tapisserie couture-décor »,
  • et « tapisserie garniture-décor ».

Comment accéder au concours de professeur de couture :

Pour cela il y a 3 manières :

  • le concours interne que tu peux passer avec 3 années passées en temps que professeur au sein de l’EN
  • le RAEP : rapport des acquis des expériences professionnelles
  • mais aussi le concours externe pour lequel il faut un niveau Bac +5. Puisqu’il n’existe pas, voir très peu de Master dans nos filières, le concours est ouvert aux personnes pouvant justifiées de 5 ans d’expérience pour le GIMS. Et également 7ans pour les autres spécialités, et cela peut importe le niveau du diplôme : CAP au BTS. Attention l’expérience professionnelle n’a pas forcément avoir avec le métier. Tu peux aussi avoir été femme de ménage et faire rentrer ce contrat dans le calcul de tes jours. C’est que j’ai fait et cela à marcher!

Il existe bien évidement d’autres conditions qui ne sont pas directement liées à l’expériences et aux diplômes : situation administrative, conditions physiques, etc… Mais tu peux retrouver toutes ces informations sur Devenir Enseignant, notamment si comme moi tu ne rentres jamais dans les bonnes cases du premier coup!

Le concours (CAPLP GIMS) en chiffre :

InscritsNombre de place ouvertePrésent à la première épreuve d’amissibilitéPrésent à la seconde épreuve d’admissibilitéAdmissibilePrésent aux deus épreuves d’admissionAdmission
95305554322724
11 maros643
2 chaussures1
1 podo-orthèse1
Les chiffres du concours

Comme tu peux le voir dans le tableau, sur 30 places, seul 24 admis. Les besoins sont tellement grands qu’en général la moyenne d’admission est assez basse. Pour exemple le dernier candidat admis au CAPLP en 2019 (une année normale sans Covid) l’a obtenu avec 8,5 de moyenne (et j’ai pu constaté plus bas sur d’autres filières et d’autres années). Ce qui pose quand même pas mal de question.

Les différentes épreuves du concours pour devenir prof de couture :

Abordons maintenant les épreuves qui sont réparties en 2 grandes familles :

  • Premièrement les épreuves d’admissibilité
  • Deuxièmement les épreuves d’admissions

Épreuves d’admissibilité

Pour commencer, les admissibilités comprennent les épreuves écrites que l’on passe au sein de son académie le même jour que tous nos autres collègues des différentes spécialités. Elles durent 4h et sont au nombre de 2. Soit deux jours consécutifs.

La première épreuve est une épreuve technique appelé « analyse d’un problème technique ». Tu devras donc éplucher un dossier plus ou moins long (entre 15 et 30 pages, tout dépend des années). Il faudra étudier un projet (combinaison de parachutiste, fauteuil de dentiste, housse de matériel pour fonderie, en général rien avoir avec le vêtement). Répondre aux principales questions concernant le choix des matériaux, les solutions technologiques, le calcul des fournitures, et également le calcul de temps de réalisation à partir d’une gamme de montage. Pour la petite anecdote de cette épreuve j’ai beaucoup aimé qu’on nous demande de dessiner un détail du produit, en respectant les normes de représentation en vigueur, alors que le dossier ne les respectait pas du tout!!

Le lendemain, place à l’épreuve de pédagogie « exploitation pédagogique d’un problème technique ». Au cours de cette épreuve on te proposera un sujet, en général un vêtement, un sac (et oui attention une année le sujet était mixte entre maroquinerie et vêtement, il faut s’y préparer). Le niveau du dossier est plus simple que celui de la vieille car destiné aux futurs élèves. Accompagné de ce dossier on te fournira un extrait de référentiel avec des compétences de même que deux trois textes de législation sur le métier de professeur. On te demandera de faire des fiches de séquences, de séances, de proposer une fiche élève, une fiche prof, enfin bref tous les éléments qu’un professeur sera amené à préparer pour pouvoir faire cours par la suite.

Les épreuves admissions

Ensuite tu auras à peu près 2 mois pour te préparer aux admissions. Mais tu seras toujours dans l’attente du résultat de la première phase éliminatoire. Un conseil : n’attend surtout pas tes résultats pour te lancer, ça serait te tirer une balle dans le pied.

Les admissions ont donc lieux à Nantes pour la section textile. Les candidats sont réunis en deux sessions, certains passent en début de semaine, et l’autre partie de la liste en fin de semaine (du moins c’était comme cela en 2019). Mais tout d’abord tu es accueilli pour une réunion de présentation par un inspecteur qui t’explique qu’un concours c’est comme une inspection, que c’est un exercice de style et qu’il faut rentrer dans le moule et s’y préparer (j’avais déjà senti l’entourloupe ici!). Ensuite tu enchaîneras les jours suivants deux épreuves :

  • « mise en situation professionnelle » option Vêtement ou Maroquinerie en fonction de vos compétences (épreuve de six heures)
  • et « entretien à partir d’un dossier » (une heure + des heures de préparation en amont!) + « valeurs de la République »

L’épreuve du dossier

D’abord celle que tu devras commencer à préparer des mois avant : le dossier.

Veste concours professeur

A partir d’un dossier industriel (j’insiste bien la dessus), tu monteras un dossier de 50 pages respectant certains critères (mise en page, police, etc…). Tu auras peut-être pu récupérer ce dossier lors de tes expériences professionnelles, auquel cas c’est parfait. Pour ma part j’ai dû démarcher plusieurs entreprises pour en m’en procurer un. Avec beaucoup de chance, j’en ai eu un rapidement. Lorsque tu auras celui-ci ne fabrique pas ton produit pour le présenter le jour-J car cela n’est pas autorisé! Autant te dire que la veste que j’avais conçu, avec un travail d’imperméabilité et doublure amovible est sous housse depuis et n’en sortira plus jamais! Des heures de travail perdues pour rien. Cette règle n’est précisée nulle part, alors je te la transmet car on a été plusieurs à être décontenancés. Impossible pour nous d’illustrer le dossier industriel avec un produit.

Mes conseils pour ton dossier

Enfin bref passé cette fâcheuse histoire voici les points sur lesquels tu devrais te concentrer :

  • Surtout pas de double activité (du genre TP tournant). Même si tu n’es pas débutant tu es censé l’être et l’inspecteur ne pensera pas que tu es capable de gérer deux activités en même temps.
  • La pédagogie de projet : bof bof (ça dépend qui tu as en face)
  • La digitalisation de notre profession
  • Ne pas se démarquer et pourtant c’est chiant…
  • Bosser l’oral avec des collègues, se rapprocher d’un LP si on est pas encore pro
  • Mettre en évidence le dossier industriel dans ton rapport (pour ma part elle ne l’avait pas lu).
  • Se plier et répondre dans les clous même si tu n’es pas d’accord (a toi de voir!, j’en ai fait les frais).
  • Et enfin lire des textes de référence sur la laïcité, se tenir au courant avec les derniers vade-mecums.

Ah oui j’oubliais, ton dossier, ils ne le liront sûrement pas, alors garde le moral! Tu défendras ton dossier à l’oral et répondras aux questionx du jury.

La sous-épreuve liée au dossier (c’est cadeau) :

Dans cette épreuve tu auras aussi des questions liées aux valeurs de la République, la Laïcité, etc… J’ai pour ma part pu lire « Agir en fonctionnaire de l’état de manière éthique et responsable ». Un ouvrage imbuvable avec des phrases de 30 lignes et très peu de ponctuation. Mais pas le choix, il fallait en passer par là.

Et pour finir l’épreuve technique et pédagogique

Tu auras ensuite (ou avant cela, tout dépend de l’ordre de passage) l’épreuve « mise en situation professionnel » :

  • quatre heures d’épreuve ou on réalise la transformation d’un produit sur logiciel professionnel (Veti Graph, ou Modaris), impression, coupe, mais aussi réalisation du proto.
  • une heure sur informatique muni d’un référentiel afin de préparer l’oral et faire un diapo.
  • une heure pour présenter la séquence de cours à partir du produit fabriqué.

Cela reprend la démarche pédagogique que tu as mis en place dans ton rapport. Cela dit en moins approfondi au vu de la rapidité de l’épreuve. Pendant la première phase de 4 heures, il ne faut pas mettre de côté la partie pédagogique. Pour ma part la fabrication étant devenue un réflexe, j’ai pu monter mon short à volant par automatisme et de cette façon réfléchir au contenu de mon cours.

Une fois ces deux dernières épreuves réalisées, tu rentreras chez toi, faire ta demande de mutations (si tu veux en savoir plus retrouve l’article dédié ici), et attendre les résultats. Évidemment je croise bien sur les doigts pour toi!

Si tu as des questions sur comment devenir professeur de couture ou sur le concours, tu sais où me trouver! Et si tu souhaites me raconter ton expérience n’hésite pas!

Le concours de prof

Cet article a 8 commentaires

  1. Coucou Orane,
    J’espère que tu vas bien.
    Écoutes, je ne comprends toujours pas pourquoi tu arrêtes.
    Sachant à quelle point ce concours est tellement difficile à avoir.
    Les élève méritent d’avoir une personne impliqué comme toi.
    Si tu as des problèmes, je connais beaucoup de monde dans la confection.

    A plus!

    1. Orane

      Coucou Sonia.

      C’est gentil de proposer mais mon activité démarre très bien. Je suis plutôt contente et je n’ai plus trop envie d’aller dans la confection.
      Je part pour diverses raisons mais surtout parce que je ne veux plus faire partie du système qui maltraite nos élèves. J’avais trop honte de devoir faire mon métier comme on me demande de le faire avec un système pas du tout en adéquation avec les élèves ni même le marché du travail. J’aurais pu continuer pour essayer de sociabiliser un maximum d’élèves et en « sauver » certains. Mais j’ai choisi ma vie perso, parce que 4 années de sacrifice m’ont bien sabrées!!!
      Je te souhaite tout plein de courage!!
      Orane

  2. Angel

    Bonjour Orane,

    Je vous remercie pour votre site car c’est très dur de trouver des informations concernant le parcours du combattant pour passer et obtenir le CAPLP génie indust. opt. matériaux souples.
    Pour ma part, je viens de passer les épreuves d’admissibilité et j’ai aucune idée si j’ai réussi ou non ….
    Par contre, j’essaye de comprendre ce qui est demandé pour les épreuves d’admission et j’avoue être dans le flou.
    Je veux bien rentrer en contact avec vous pour avoir plus d’information concernant cette dernière (et pas des moindres) étape.
    Merci pour votre lecture et votre retour
    Bien à vous
    Angel

    1. Orane

      Bonjour Angélique, je vous réponds par mail car le récit risque d’être assez long!
      Bonne journée

  3. Em

    Bonjour, tout d’abord merci pour cette mine d’informations, difficiles à trouver par ailleurs!
    Je suis professeur des écoles, j’ai passé le CAP MMVF en candidate libre l’an dernier et cela m’a bien motivé à envisager un changement de voie. J’aimerais rester dans l’enseignement mais dans une matière pro et avec un publique plus âgé. D’où l’idée de devenir prof de couture en lycée pro. Je me dis que mon expérience dans l’éducation nationale peut compenser le manque en milieu professionnel de la couture. Est-ce que je me trompe? Je comprends que je peux passer le concours en interne, mais j’ai beaucoup de mal à savoir ce qui est attendu. Et je suis tombée sur pas mal de site qui parlait du concours CAPLP Arts Appliqués option design plutôt que Gims pour enseigner la couture..
    Pourriez vous m’éclairer sur ces questions? Et je suis preneuse de toutes vos expériences avant et après concours.
    Merci beaucoup!!!

    1. Orane

      Bonjour Emilie,

      je vous réponds par mail ce jour!
      Bonne journée.

  4. Plouviet

    Bonjour Orane,
    merci pour vos conseils;)
    comment peut on trouver des contenus de formation pour passer le caplp gims ?
    si vous avez la réponse ce serait top 🙂
    Anna

    1. Orane

      Bonjour Anna,
      non malheureuseument, il n’y a pas de cours destinés à la préparation du CAPLP GIMS.
      Pour ma part j’ai fait 3 choses : lu tous les vademecums de l’éducation, co-intervention, etc du moment. J’ai aussi lu « agir en fonctionnaire de l’état de manière éthique et responsable » (bon courage!!!) et j’ai surtout fait tous les sujets des anciens CAPLP et lu les rapports. Tout est dispo ici (en bas de la page) : https://www.devenirenseignant.gouv.fr/pid34315/se-preparer-pour-les-concours-second-degre-jurys.html
      Quand je n’avais pas les réponses, je fouillais dans les vieilles ressources de mes collègues et en général on trouvait la réponse.
      Bon courage!

Laisser un commentaire