Apprendre le modélisme : qu’est-ce que cela veut dire ?

On se retrouve dans cet article pour faire le point sur ce qu’est le modélisme et comment tu peux te former à cette technique. Je te donne mes conseils et tips pour commencer à apprendre le modélisme. Il parait qu’il y a même une surprise a l’intérieur de cet article, alors Let’s Go !

Le modélisme c’est quoi ?

Le modéliste est en quelque sorte le binôme du styliste. Ce dernier dessine, et le modéliste plus technicien que artiste mettra en œuvre ses compétences pour obtenir un patron répondant aux critères de l’objet demandé.

Le modélisme c’est l’art de construire un patron et patronage par différents moyens, d’en réaliser les prototypes et les ajustements nécessaires pour créer des produits textiles au bien-aller parfait.

Les différents moyens, pour créer des patrons, dont je parle sont :

  • La coupe à plat, que l’on utilise le plus souvent chez nous ou pendant les cours de couture,
  • Le moulage que l’on utilise dans l’industrie mais aussi dans l’artisanat,
  • Et enfin la CAO, Conception Assisté par Ordinateur qu’on utilise dans l’industrie, mais qui fait son entré dans le monde amateur avec la démocratisation de la projection des patrons de couture.

Il doit donc maîtriser certaines compétences. Il doit connaître les règles de géométrie permettant la construction de forme, maîtriser les logiciels informatiques de production, ainsi que la couture et le moulage. Par dessus tout, il doit avoir l’œil pour repérer les détails qui ne tombent pas bien. Une fois ses détails repérés il pourra reprendre les différentes étapes : rectification du patronage, création d’un nouveau prototype, essayage, constatation, et modifications au besoin.

Le travail de modéliste peut être très long, rares sont les modèles qui tombent correctement du premier coup en phase de développement. Il n’est pas rare qu’un produit soit retesté au moins 3 fois (mais cela peut aller jusqu’à la dizaine), pour confirmer que son tombé est bien conforme au dessin du styliste, et tombe correctement.

Comment apprendre le modélisme ?

Il existe une multitude de ressources pour apprendre le modélisme aujourd’hui. Pour moi rien, ne vaut une expérience dans l’industrie auprès de technicienne pour apprendre toutes les ficelles du métier. Mais voici pas quoi tu peux commencer si tu souhaites te former :

  • S’inscrire dans un parcours professionnel de type CAP en candidat continue. J’insiste sur ce dernier point ! Le parcours en candidat libre vous laisse vous former quasi-seul, ou avec des livres et vidéos, mais vous n’avez pas en direct devant vous et plusieurs heures par semaine un professionnel qui vous explique les ficelles du métier. Ce qu’on apprend pas dans les livres.
  • Les formations en lignes : cours vidéos préenregistrés, cours vidéos en live, etc…
  • Les nombreux livres (plus ou moins corrects).
  • Atelier de modélisme avec cours.

Attention le modélisme s’apprend avec l’expérience ! Je vois souvent des personnes se décréter modéliste en ayant seulement feuilleter 2 livres, ou en ayant suivi 2 cours. Clairement ça ne suffit pas pour apprendre ce métier ultra-technique.

Livre apprendre le modélisme

Ce qu’on apprend quand on se forme au modélisme :

Tu débutes une formation ou tu potasses ardemment pour maîtriser le sujet. Voici ce que tu devrais apprendre en modélisme selon moi (il y a sûrement plusieurs techniques !) :

  • Prendre des mesures
  • Comprendre un tableau de taille (et pas seulement l’appliquer bêtement !)
  • T’intéresser à la conformation
  • Apprendre à tracer toutes les bases que tu souhaites : buste, jupe, pantalon, manches, etc…
  • Les normes de représentation liées au patronage (et oui il y a des normes !)
  • Ou apprendre à mouler sur mannequin. C’est une super technique pour appréhender les volumes.
  • Connaître les différents procédés de transformation :
    • Déplacement de pinces,
    • Création de fronces, godets et plis,
    • Création de croisures, parementures, et enformes.
  • Analyser les différents processus de finalisation en adéquation avec les matières préconisées :
    • Connaître toutes les types d’assemblage possibles
    • Connaître leur incidence en terme de patronage
    • Ajout des valeurs de couture en fonction des solutions retenues précédemment.
  • Créer des documents nécessaires à la coupe :
    • Nomenclature des différentes pièces constituantes le modèles
    • Ajout des informations de coupe
  • Prototypage :
    • Montage des différents produits
    • Essayages et constatation du bien-aller.
  • Rectification des défauts constatés lors du prototypage.
  • Si nécessaire pour vous : le modélisme informatique (que l’on aborde à partir du BAC PRO MMV).

A l’occasion j’avais réalisé des stories sous forme de Checklist que j’avais partagé sur Instagram. Je te les mets ici !

Les grands principes de modélisme VS les petits plus qui font tout

La liste citée au dessus représente les notions qui figureraient dans un référentiel pour un examen de modélisme. Mais qu’en est-il des platitudes, et des reports d’angles (ou report de couture ?) ? Si je t’ai perdu et que tu ne sais pas de quoi je parle, voici justement la preuve qu’un livre, ou un simple cours ne peuvent pas forcément t’apporter toutes les précisions et techniques du métier de modélisme. Encore une fois rien ne vaudra l’expérimentation et la pratique intensive. Pour te permettre d’acquérir quelques notions supplémentaires j’ai créer un e-book gratuit que tu pourras télécharger : il s’appelle 14 notions de modélisme qu’on aborde pas. J’espère que tu en feras bon usage, et n’hésite pas à me poser des questions à ce sujet.

🤞 Envie de connaître les coulisses de mon entreprise et les actus du Gang de Sew'preneuses ?

Reçois 10€ de réduction sur ta première formation.

Reçois la Lettre des Sew'Preneuses tous les premiers dimanches du mois, et la Missive du Gang tous les dimanches en milieu de mois.

Je ne spamme pas ! La désinscription pourra se faire en un clic !

Laisser un commentaire