Mes formations et le CPF

  • 9 minutes de lecture

Je vends des formations en ligne, et souvent tu souhaites pouvoir bénéficier d’un financement. Désolée mais je ne suis pas éligible et je ne pense pas le devenir. Dans cet article j’aborde avec toi le fameux CPF dont on entend parler à longueur de journée.

Si tu as entendu :

  • “Bonjour Madame, je vous appelle au sujet de votre compte formation, etc…”
  • Objet de mail : “URGENT votre compte CPF arrive à expiration !”
  • Pub : “[Nom de la formation], éligible au CPF, n’hésitez pas!!”

On n’est d’ailleurs pas à l’abri qu’à la consultation de cet article, les cookies te repèrent. Tu vas te retrouver accablé dans les jours qui viennent.

Tu sais que c’est pénible, que beaucoup sentent l’arnaque mais que des fois la proposition est quand même alléchante. Il y a des fois ou la formation est tout à fait de qualité et ou les promesses sont tenues. Et il y a les autres fois.

Alors commençons par le début si tu le veux bien. Je suis une entreprise et je vends des formations en ligne. Pourquoi ? Parce que j’ai des compétences et connaissances techniques qui peuvent servir aux autres. J’ai aussi été professeure et question pédagogie je me débrouille plutôt pas mal.

Ma réflexion sur Qualiopi

Je crée mon entreprise et je sais que je vais proposer des formations. J’ai peur que le prix soit un frein pour les personnes à qui est destinée cette formation. Je me pose donc la question de savoir s’il ne serait pas intéressant de devenir certifiée Qualiopi (l’agrément dont tu as besoin pour vendre des formations finançables). En parallèle je rencontre un entrepreneur cherbourgeois qui connaît bien le sujet (mais pour des formations en présentiel dans un autre domaine). Le but étant à terme que je complète les dossiers de formation de ses élèves pour qu’ils puissent être remboursés (je suis assistante virtuelle spécialisée en couture créative, mais je peux travailler pour des entreprises plus générales). Je découvre alors une véritable usine à gaz.

Mon prospect est carré et très organisé, vraiment très organisé. Pour chaque client qu’ils forment il faut remplir un dossier. A la fin de la formation ce dossier représente une quarantaine de feuille. Attestation Urssaf (pour les entrepreneurs), CGV, RGPD, règlement intérieur, attestation sur l’honneur, attestation de présence, convention de formation, programme de formation, évaluation finale, évaluation intermédiaire, reçu de paiement. Sans oublier les informations complémentaires à donner et faisant l’objet de papier officiel : où trouver l’accès à la formation ? L’accès handicapé? Quand est-ce que je vous convoque pour les évaluations ?

Ma première réflexion est : “Ai-je vraiment envie de consacrer 3h d’administratif par élève. Courir après les papiers, pour le prix de ma formation, sachant que ce côté administratif du métier de prof ne me manque pas du tout ?”

Ma deuxième réflexion est : “Pour compenser ces 3h pour chaque dossier, je vais devoir augmenter le prix de mes formations, les rendant difficilement accessibles à ceux qui n’ont pas de CPF. Et ceux qui ont une cagnotte, auront-ils assez sur cette celle-ci pour être financés ?”

Mes déboires avec l’organisme certificateur

Je sens quand même la vague arrivée et je me dis “Orane il ne faut pas que tu rates ce coche !”. Je contacte Bureau Veritas (qui fait parti des organismes certificateurs parmi d’autres). On me demande de compléter un dossier pour pouvoir me faire un devis. Et oui se faire certifier Qualiopi a un coup ! Je reçois mon devis : 1500€ au démarrage et 400€ pour l’audit qui aura lieu pendant les 3 premières années. A la suite de quoi il faudra recommencer et repayer. Il faut donc débourser 1900€ pour 3 ans. Je ne ferme pas la porte, je décide d’y réfléchir.

Ayant des questions je contacte Bureau Veritas. Mais impossible de joindre la personne en question, ni même d’avoir des réponses à mes mails. Je lâche l’affaire. Au bout d’un mois je reçois un mail d’une personne qui me demande ou j’en suis dans mon projet car je n’ai pas répondu au devis. Mon nom est mal orthographié (je suis devenue Madame Léonard à la place de Madame Lerenard). Je vous jure qu’il a reçu un mail salé et qu’il m’a de suite appelé pour s’excuser et essayer de me convaincre. En soit, ce n’est pas la fin du monde, mais est-ce que j’ai envie de me faire certifier par un organisme dont la qualité de la gestion clientèle est à ce point médiocre ?

Incompatibilité entre mes formations et le CPF

Qui sont-ils pour justifier de la qualité de mon travail ? Leur travail va être de juger de la pédagogie, le dossier administratif et les moyens mis en œuvre pour dispenser cette formation. Ces formations doivent aussi répondre à certains critères (de durée, évaluation, etc…) pour pouvoir être financées. A aucun moment la qualité de mes explications ne sera jugée car personne chez eux n’est en mesure de confirmer ce que j’avance dans mon domaine d’expertise (les Métiers de la Mode). De plus à ce stade mes formations et les petits modules individuels ne répondent pas aux critères de temps. Et je ne vais pas ralentir le flot de ma voix pour faire durer les choses pendant 7h s’il n’y a pas lieu!

Je vends ma première formation : Pimp My Patterns. J’avais établi des objectifs de vente : le minimum syndical, le “c’est génial” et le “put… ça déchire tout”. J’ai atteint le dernier. J’ai donc confirmé que mes produits trouvaient preneurs sans financement. Certes tout le monde ne peut pas se le permettre mais c’est faisable.

Face aux nombreuses demandes, j’hésite toujours. Puis un jour Aline de The Bboost (que vous devez absolument suivre si vous voulez entreprendre), explique qu’elle n’est plus éligible CPF et qu’elle expliquera pourquoi. Après avoir échangé en DM avec elle et écouté son podcast à ce sujet, je suis définitivement contre la certification Qualiopi pour ma petite entreprise.

Pourquoi je ne veux pas être certifiée Qualiopi :

Je ne veux pas consacrer mon temps à de l’administratif. Je te suis bien plus utile en créant du contenu gratuit (hello Instagram et le site), en créant des formations techniques (hello les patrons de couture et Illustrator). Des dossiers de formations à remplir et c’est moins de temps de production et donc moins de contenu à vendre.

Créer du contenu ne me “coûte” rien (le financement de ma plateforme, un micro, et ma licence Adobe). Payer Qualiopi pour créer moins de contenu rajoute donc des frais pour moins de contenus différents à vendre.

Alors certes je risque de vendre plus grâce aux financements CPF. Mais ce que vous ne savez pas : c’est que l’état qui rembourse ces formations met parfois du temps à payer car en fin d’année (scolaires) les caisses sont vides, et eux, ils s’en fichent que tu aies des charges. De même si tu ne fais pas la formation jusqu’au bout et que tu ne rends pas les évaluations avant une certaine date, je ne serais pas payée. Je vais devoir te fliquer pour que tu fasses cette formation. Et devenir désagréable sans certitude que tu finiras cette formation et que par conséquent je sois payée.

Investir son argent dans une formation nous rend plus acteur de celle-ci. En effet si tu économises chaque mois pour te payer cette formation tu seras sûrement plus assidue. Si tu te l’as fait financer par ton CPF (c’est ton argent que tu as cotisé tout de même), mais rien ne sortira de ton porte-monnaie, libre à toi de suivre ou pas cette formation qui ne “t’as rien coûté”.

Les désillusions du financement CPF

Il y a quelque temps j’ai pris une formation pour me perfectionner sur un logiciel. Déçue, je me rends compte qu’en prenant le module avancé, je maîtrisais déjà tout! Et que quelques jours plus tard quand je me suis retrouvée en rade parce qu’un imprimeur me demandait quelque chose de super précis je ne savais pas le faire. Alors qu’en réalité cette notion est une des bases du logiciel en question. Je me suis débrouillée par moi-même et j’ai appris des choses. Cette formation n’était pas finançable CPF, mais peut-être suivie avec des professeurs à qui on rend nos devoirs. Je n’ai jamais rendu de devoir. J’ai par contre été très surprise de recevoir un diplôme dans ma boîte aux lettres quelques semaines après : mention très bien 😂. Cette plateforme dispense d’autres formations qui elles sont éligibles au CPF. Mais franchement quand je vois le sérieux de l’attribution du premier diplôme je me demande vraiment si les formations CPF sont à la hauteur.

Passons sur les audits et les contrôles susceptibles d’arrivés… Non je n’ai pas envie de passer la certification Qualiopi.

Sache toutefois que si tu as des doutes sur le contenu de mes formations, tu peux retrouver les avis clients sur les pages de vente. Et n’oublie pas que tu peux t’inscrire à ma formation Bustator gratuitement ! Tu pourras ainsi juger de la qualité de mes produits !

🤞 Envie de connaître les coulisses de mon entreprise et les actus du Gang de Sew'preneuses ?

Reçois la Lettre des Sew'Preneuses tous les premiers dimanches du mois, et la Missive du Gang tous les dimanches en milieu de mois.

Je ne spamme pas ! La désinscription pourra se faire en un clic !

Laisser un commentaire